fbpx

La fleur de Bach Pine ou pin

La fleur de Bach pine ou pin

Pine : débarrassez-vous de votre culpabilité !

Le docteur Bach a choisi au début du siècle dernier la fleur de Bach Pine pour être un des élixirs floraux. Cet élixir floral est préparé avec le pin sylvestre. On peut retrouver cette fleur de Bach sous le nom de fleur de Bach numéro 24.
Dans sa classification, parmi les sept groupes, la fleur de Bach Pine correspond au groupe du découragement et désespoir.

Quel est le type de personne pour lequel on utilise la fleur de Bach Pine ?

La fleur de Bach Pine est un élixir floral qui fait son travail sur la culpabilité. Certaines personnes culpabilisent tout le temps et vont jusqu’à même revendiquer la responsabilité de problèmes qui ont été faits par d’autres. Ce type de personne va s’excuser en permanence et n’accepte pas les compliments.
Les personnes de ce type de personnalité ne prennent pas les devants pour eux-mêmes même quand leurs droits sont bafoués. Elles manquent de joie dans la vie et sont bien souvent fatiguées. Il n’est pas rare de voir ce type de personne se mettre en couple avec quelqu’un qui rendra la vie encore plus difficile.

Ce que peut apporter la fleur de Bach Pine

L’élixir floral du Docteur Bach fait avec le pin sylvestre va aider la personne à se débarrasser de cette culpabilité et ne plus prendre le fardeau des problèmes des autres. Cela ne veut pas dire que la personne n’acceptera plus de faire face à ses erreurs et les problèmes qu’elle a causés, mais cela ne sera plus à outrance.
Il est bon de savoir quand on a fait une erreur et pouvoir en tirer une leçon, mais pas se rabaisser.

Comment prendre la fleur de Bach Pine ?

On recommande dans le cas d’une prise de fleurs de Bach unique de prendre quatre prises minimum avec chacune deux gouttes qu’il faudra étaler le long de la journée. Il faut savoir qu’il est possible de prendre plus de fleurs de Bach, mais en augmentant le nombre de prises, pas le nombre de gouttes par prise. Il n’est pas rare de voir le conseil de faire six prises par jour, car cela permet d’éviter des oublis et de tomber en dessous du minimum.
De plus, il est important aussi de comprendre que cette culpabilité à outrance n’est peut-être qu’un seul aspect d’un problème un peu plus complexe et qu’il serait nécessaire de trouver un mélange de plusieurs fleurs pour bien prendre la situation dans toute sa complexité, sa globalité.