fbpx

La fleur de Bach Honeysuckle ou chèvrefeuille

fleur de Bach Honeysuckle ou chèvrefeuille

Honeysuckle : laissez le passé où il se doit, vivez dans le présent !

La fleur de Bach Honeysuckle est un élixir floral qui fut développé par le Docteur Edward Bach avec la fleur du chèvrefeuille. On retrouve aussi la fleur de Bach Honeysuckle sous le nom de fleur de Bach numéro 16. Au niveau de sa classification par le Docteur Bach, le chèvrefeuille fait partie du groupe des personnes qui ont un intérêt insuffisant pour le présent.

Quel est le type de personne pour lequel on utilise la fleur de Bach Honeysuckle ?

La fleur de Bach du chèvrefeuille est un bon moyen pour les personnes qui ne vivent pas dans le présent, mais plutôt dans le passé. Au contraire de la fleur de Bach Clematis qui permet, elle, un ancrage pour les personnes qui sont tournées vers un futur imaginaire. Les personnes qui tombent dans le profil de la fleur de Bach Honeysuckle se retrouvent coincées dans un passé et ne veulent pas accepter les changements qui vont arriver dans le présent tout en n’espérant rien de bon pour le futur. Certaines personnes refusent complètement l’évolution de la société et continuent de s’habiller comme quand ils étaient jeunes. Mais cela peut aussi être suite à un déménagement où la personne ne cesse de se plaindre que l’endroit précédent était préférable et va construire un mur empêchant de faire de nouveaux liens.

Ce que peut apporter la fleur de Bach Honeysuckle

L’élixir floral de chèvrefeuille va permettre à la personne de ne plus vivre dans le passé, mais de connecter cette personne au présent sous une forme d’apprentissage. La personne sera capable de garder les bons souvenirs et laisser de côté les regrets. Cela permettra de s’ouvrir au présent et à toutes les évolutions que ce dernier amène, mais en gardant toute l’expérience que l’on peut avoir emmagasinée dans le passé.

Comment prendre la fleur de Bach Honeysuckle ?

On recommande dans le cas d’une prise de fleurs de Bach unique de prendre quatre prises minimum avec chacune deux gouttes qu’il faudra étaler le long de la journée. Il faut savoir qu’il est possible de prendre plus de fleurs de Bach, mais en augmentant le nombre de prises, pas le nombre de gouttes par prise. Il n’est pas rare de voir le conseil de faire six prises par jour, car cela permet d’éviter des oublis et de tomber en dessous du minimum. De plus, il est important aussi de comprendre que le fait de se bloquer, de se réfugier dans le passé n’est peut-être qu’un seul aspect d’un problème un peu plus complexe et qu’il serait nécessaire de trouver un mélange de plusieurs fleurs pour bien prendre la situation dans toute sa complexité, sa globalité.